bouleau : nos thés et tisanes

Boire une tisane au bouleau c’est permettre à son corps d’aller mieux très rapidement.

Le bouleau est maintenant reconnu pour ses effets diurétiques et dépuratifs, mais ce ne sont pas les seules raisons pour en boire régulièrement.

Les bienfaits de l’infusion de bouleau

Boire une tisane avec du bouleau tous...

Afficher tous les 3 résultats

Afficher tous les 3 résultats

Boire une tisane au bouleau c’est permettre à son corps d’aller mieux très rapidement.

Le bouleau est maintenant reconnu pour ses effets diurétiques et dépuratifs, mais ce ne sont pas les seules raisons pour en boire régulièrement.

Les bienfaits de l’infusion de bouleau

Boire une tisane avec du bouleau tous les jours permet à chacun et chacune de se protéger au mieux contre les cystites, de prévenir des calculs rénaux et urinaires et même de la goutte.

La tisane de bouleau est souvent appelée tisane détox pour ces raisons.

Vitamine C, tanins catéchiques, potassium, tout pour l’aspect diurétique et pour aider le corps à être en meilleure forme pour fonctionner au mieux.

L’infusion avec du bouleau est antiseptique et anti inflammatoire (un peu comme le cacao). Les fonctions urinaires étant stimulées, la cellulite a tendance à se résorber, comme la rétention d’eau.

Il ne faut pourtant pas en abuser sous peine de risquer des nausées, des vomissements et des diarrhées, peut être même de déclencher quelques allergies.

Tisane et thé à la feuille de bouleau

Les feuilles de ces plantes sont bien connues pour être hautement anti-inflammatoires. Ceci, associé à leurs propriétés nutritives et autres, explique pourquoi elles seraient également analgésiques (antidouleur). Les propriétés antimicrobiennes et antiseptiques de cette plante, une fois encore associées aux nutriments, contribuent à renforcer le système immunitaire de l’organisme.

Renforcement du système immunitaire et anti-inflammatoire

Être anti-inflammatoire, antimicrobien et antiseptique n’est pas tout ce que le bouleau peut faire pour notre système immunitaire ! Les feuilles de bouleau sont de bonnes sources de vitamine C et de composés végétaux bénéfiques comme les flavonoïdes, les saponines et les tannins.

Les « antinutriments » bénéfiques :

Les saponines peuvent être une « épée à double tranchant », pour ainsi dire. Elles sont classées comme des antinutriments, mais peuvent également avoir des actions biologiques bénéfiques (tout comme l’acide phytique que l’on trouve dans les céréales et les graines comme le riz brun, les noix et l’avoine). Des études ont montré qu’ils peuvent réduire les risques de cancer, les niveaux de réponse du glucose dans le sang, et aussi les niveaux de lipides dans le sang.
En ce qui concerne les fonctions du système immunitaire, elles sont également antimicrobiennes, antioxydantes et peuvent stimuler la production de lymphocytes T – un type de globules blancs. Les saponines de bétuline du bouleau peuvent induire l’apoptose (mort cellulaire) des cellules cancéreuses du poumon.

Les tanins sont responsables du goût amer de nombreuses herbes et aliments courants. Partout dans le monde, les gens aiment le thé, et même parfois le savourent quotidiennement ! Il est sans aucun doute le plus grand contributeur de tannins dans l’alimentation de la plupart des gens. On trouve également du tanin en grande quantité dans les noix (avec la peau), le chocolat noir et le vin.

Aide à maintenir un poids corporel sain

Le thé au bouleau est également bénéfique pour notre poids ! Des recherches ont suggéré que les saponines réduisent les risques de cancer et diminuent la réponse glycémique et les taux de lipides sanguins. C’est pourquoi nous les avons associées au maintien d’un poids corporel sain.

Soins de la peau et des cheveux

Ainsi, boire du thé au bouleau peut certainement aider la santé de votre peau et de vos cheveux, mais pour une influence plus forte, vous pouvez faire bouillir les ingrédients plus longtemps pour en faire une décoction, ou utiliser l’huile – qui peut être achetée en ligne ou fabriquée.

Avantages Métabolisme

Une étude a découvert que la bétuline cible les protéines qui agissent comme des facteurs de transcription qui activent l’expression des gènes impliqués dans la synthèse des triglycérides, du cholestérol et des acides gras.