Nous avons vu précédemment la différence entre le thé et l’infusion, il faut maintenant que l’on aborde la question de la différence entre la tisane et le thé.

Ces deux boissons chaudes aux milles vertus ne sont pas de même composition bien qu’elles apportent l’une et l’autre beaucoup de choses en bien pour le corps et l’esprit.

Quelles sont les grosses différences entre le thé et la tisane ?

La plus grande différence se situe au niveau même de la plante (pour le thé) et des plantes (pour la composition de la tisane). Le thé contient de la théine, un stimulant (et non un excitant). L’infusion des feuilles de théier diffuse de la théine et d’autres composés bénéfiques pour le corps, utiles pour l’organisme, à cela il faut ajouter (bien souvent) les autres fruits et plantes mélangés qui ne sont pas là que pour donner du goût et délivrer des parfums.

Le thé est disponible en de très nombreuses variétés et couleurs (blanc, noir, vert, rouge, nature). Protection contre les maladies cardio vasculaire, effet diurétique, apaisant, protection de la plaque dentaire, hypertension… les bienfaits ne manquent pas et sont bien trop nombreux pour être explicités ici même.

La tisane donne le pouvoir aux plantes et ne comporte ni caféine ni théine.

Les bienfaits et vertus de la tisane résident dans le mélange des plantes (fleurs et fruits compris).

Le temps d’infusion entre les deux boissons chaudes est différent lui aussi. Quand il faut en moyenne 4 minutes pour infuser un thé, il faut pas loin de 10 minutes, pour ne pas dire 15, quand il s’agit d’une tisane.

Le thé et la tisane ont des vertus différentes

Le thé est une boisson que l’on savoure à tout moment de la journée et sans raison. Que le thé soit accompagné par un cérémonial ou non, ça ne change rien. Par contre, pour la tisane, on la boit principalement pour ses vertus médicinales. D’ailleurs, on se rend à l’officine pour acheter de la tisane et en brûlerie pour acheter du thé. Avec internet, comme sur saveur-thé par exemple, il est possible de trouver les deux au même endroit, c’est plus pratique, mais il ne faut pas confondre les bienfaits sur le corps.

La tisane bonne pour le sommeil, pour la relaxation, la concentration, les douleurs menstruelles des femmes, contre la diarrhée, les nausées, les coups de froid, les maux de tête…

Les plus grandes différences se trouvent donc dans les bienfaits.

Le thé apporte un coté stimulant à cause de la théine et propose de nombreux bienfaits pour l’organisme.

La tisane se « contente » d’agir sur l’organisme grâce au mélange des plantes médicinales.

Bien sûr le temps d’infusion est lui aussi différent mais ce n’est pas le plus important dans ce breuvage.

Pourquoi les tisanes ne sont-elles pas considérées comme du “vrai thé” ?

Quand on parle de thé, le thé vert et le thé noir ont tendance à dominer la conversation. Mais ce que vous ne réalisez peut-être pas, c’est que les tisanes sont l’un des rares fils conducteurs communs à toutes les pratiques de guérison traditionnelles dans le monde. Alors pourquoi la tisane n’est-elle pas considérée comme du “vrai thé” et quelle est la différence ?

Le vrai thé est fait à partir des feuilles d’une seule plante, le théier (Camellia sinensis). Le thé vert, le thé noir, le thé blanc et le thé oolong sont tous considérés comme de vrais thés, la seule différence entre les quatre est leur traitement. En savoir plus sur les différences entre le thé vert et le thé noir (ainsi que les deux autres variétés).

Les tisanes, comme leur nom l’indique, sont produites à partir d’un nombre illimité d’herbes différentes et de combinaisons d’herbes. Contrairement au “vrai thé”, qui n’est infusé qu’à partir de feuilles, les tisanes peuvent être préparées en trempant les feuilles, tiges, fleurs, racines, écorces ou rhizomes de ces herbes particulières.

Il existe également deux façons différentes de préparer vos tisanes :

Infusion : C’est la forme la plus courante de préparation de tisane, où il suffit de tremper les plantes dans de l’eau bouillante. L’infusion n’est utilisée qu’avec les parties non ligneuses de l’herbe (les feuilles, les fleurs et, dans certains cas, les tiges). Lorsque vous faites du thé en utilisant des sachets de thé ou une boule à thé, vous utilisez la méthode d’infusion.

Décoction : L’autre méthode de préparation d’une tisane consiste à combiner les parties ligneuses de l’herbe (les racines ou l’écorce) avec de l’eau, à porter à ébullition et à laisser mijoter. La décoction est le meilleur moyen d’extraire les nutriments des parties les plus denses de l’herbe.

Tout se résume donc à de la sémantique (jeu de mots). Vous n’obtiendrez aucun regard bizarre pour appeler votre tasse de thé de ginseng simplement “thé” sans le qualificatif “à base de plantes”… à moins bien sûr que vous parlez thé avec un puriste. Bien qu’il n’existe que quatre variétés différentes de thé véritable, les tisanes présentent une multitude de variétés et de combinaisons qui conviennent à vos goûts et ciblent des domaines spécifiques de la santé et du bien-être en général.