Différence entre le thé vert et le thé rouge

Rédigé par Aurelien
Différence entre le thé vert et le thé rouge

Nous avons abordé ce point dans les différences entre tous les thés, seulement abordés. Il faut maintenant voir en détail les différences entre le thé rouge et le thé vert.

Les différences entre le thé rouge et le thé vert

Bien que l’on parle de thé rouge, il convient de préciser de suite, que celui-ci n’est pas du thé, il n’est d’ailleurs pas issu de la même plante. Le thé est issu du camellia sinensis, le « thé rouge » est issu d’un petit arbuste buisson d’Afrique du sud que l’on appelle Rooibos ou Rooithé.

Le thé rouge ne contient pas de théine contrairement au thé vert. Il est donc possible d’en boire à tout moment de la journée et en soirée, sans avoir de crainte pour la qualité de son sommeil.

Le thé rouge est fermenté, contrairement au thé vert. Cette fermentation lui donne cette teinte brun-rouge, ocre, reconnaissable entre mille. Il existe une version de rooithé vert également qui lui n’est pas fermenté et ne contient pas de théine.

Le thé rouge se rapproche des tisanes par son manque de théine et apporte plus de goût, de parfums et arômes que celles-ci du fait de sa fermentation.

L’infusion du thé rouge n’est pas identique à celle du thé vert. Le temps d’infusion des deux « familles » n’est pas le même. Le filtre utilisé pour le thé vert risque de laisser passer les bruns de thé rouge. Il convient d’opter pour un infuseur très fin ou un sachet mousseline.

Contrairement au thé vert, le thé rouge peut être bu même lorsque l’on a une carence en fer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *