Quels types de thé vert sont les meilleurs pour la santé ?

Rédigé par Aurelien
Choisir le thé vert pour ses bienfaits

Comme vous le savez, le thé est la boisson la plus bue au monde, après l’eau plate, bien entendu. S’il est aussi bu et apprécié ce n’est pas seulement pour ses multiples goûts, préparations et parfums, c’est avant tout pour ses bienfaits sur la santé.

D’une manière générale il n’y a pas de thé meilleur qu’un autre pour la santé. D’une manière générale seulement.

Voyons en détail en quoi les thés sont différents et ce qu’ils peuvent apporter sur la santé.

Je vais essayer de faire court, mais ça parait difficile.

Comment est fait le thé ?

Le thé est fabriqué à partir de feuilles de théier, le camellia sinensis, peu importe la couleur de la boisson au final.

Les différents thés sont réalisés à partir des feuilles fraiches, plus ou moins roulées, plus ou moins séchées, oxydées et fermentées. Vient ensuite les morceaux de fruits, herbes et racines pour créer les thés parfumés dits aromatisés.

Attention à ne pas confondre les arômes de ces thés avec des arômes chimiques !

Tous les thés dont on parle contiennent de la théine, ce stimulant bien trop souvent confondu avec la caféine.

Tous les thés contiennent également du fluor, des polyphénols, des flavonoïdes, des catéchines, des molécules anti oxydantes en plus ou moins grandes quantités et des tanins.

Le séchage, l’oxydation et la fermentation permettent de scinder le thé en différentes variétés, couleurs : le thé noir, le thé vert, et le thé blanc (le thé jaune également mais il est moins répandu). Ces opérations sont réalisées si tôt les feuilles de thé ramassées.

Bon ok, mais ca me dit pas quels types de thés verts sont bons pour ma santé.

J’y viens.

Comme vous le voyez, tous les thés comportent les mêmes bienfaits, les mêmes principes actifs qui aident l’organisme, à condition d’acheter du thé vert en vrac et pas en sachet de grande distribution.

Les thés verts sont tous identiques à ce niveau là. Pourtant, dans la Chine antique il y avait plus de 8000 variétés de thés verts. De nos jours « il n’y en a plus que » 1500.

Vous pensez que genmaicha, sencha, gyokuro, gunpowder, bancha et matcha étaient les seuls ? Pas du tout. Ce ne sont que les plus vendus, les plus connus, les plus appréciés.

Pour faire un comparatif, c’est un peu comme les cépages du vin, il en existe une infinité.

Choisir son thé en fonction de ses bienfaits n’est pas évident

Il y a tout de même quelques connaissances à avoir pour mieux s’orienter.

Le thé vert Japonais subit un processus de fermentation délicat et lent à la vapeur ce qui lui permet de conserver toutes ses propriétés médicales. Le thé vert chinois est chauffé à haute température (300°C) sur les woks ce qui lui vaut de perdre en propriétés médicales.

Pour profiter des bienfaits curatifs du thé vert il vaut mieux s’orienter vers ceux qui sont torréfiés à la vapeur d’eau.

Par ailleurs, les thés japonais subissent et sont soumis à des contrôles bien plus stricts qu’en Chine en matière de pesticides.

S’il faut choisir un thé vert pour ses propriétés médicales, pour sa qualité, pour son absence de pesticide et ses bienfaits pour la santé il faut retenir le thé japonais. Ensuite, et bien tout est question de goût et de plaisir. Pour ce qui est des propriétés et bienfaits pour tel point en particulier, il convient de chercher sur notre magazine ou sur internet. Le thé vert accompagné par les plantes, fruits, herbes et racines peut devenir très, très bon pour la santé. Il est reconnu officiellement que c’est un anti-cancer efficace, qu’il lutte contre les maladies neurodégénératives et qu’il soigne 60 maladies.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *