Comment sucrer son thé sans sucre ?

Rédigé par Aurelien publié le - Dernière mise à jour le
comment sucrer thé sans sucre

Beaucoup de personnes sucrent leur thé, et même leur infusion et tisane par routine plus que par goût. D’un coté je les comprends, d’un autre…

Je ne juge pas, je ne me permettrai jamais cela mais toujours est il que la plupart de ces personnes qui sucrent leur boisson utilisent les sachets de la grande distribution.

J’dis ça j’dis rien

Mais c’est vrai que c’est pas le top.

Certaines personnes conservent cette habitude une fois qu’elles commencent à boire du thé en vrac, de la vraie infusion ou de la vraie tisane, toutes ces boissons avec de vrais et généreux morceaux de plantes, herbes, fruits, racines.

Vous ne me croyez peut être pas pour ce qui est des morceaux alors je vous glisse quelques photos de ces morceaux en fin d’article, vous verrez.

Au-delà l’habitude, il est tout de même peu recommandé de mettre du sucre dans son thé (ou autre). Pour prendre des kilos il n’y a pas mieux.

Vous voulez gérer votre poids ? Limiter les apports en sucre pour peut être perdre du poids ? Ce n’est certainement pas en ajoutant du sucre que vous serez plus détendu en buvant votre thé en tout cas.

2 astuces pour ne plus sucrer son thé

D’ailleurs ces 2 astuces vallent aussi pour le café, la tisane et l’infusion.

Il suffit de remplacer le sucre (blanc ou roux) par du sirop d’érable ou du miel.

C’est à consommer avec modération, mais là, vous obtenez du goût et une bonne dose de bienfaits pour le corps.

Si vous optez pour le miel, n’oubliez pas qu’il est carrément mieux que le sirop d’érable pour combattre les petits microbes comme les maux de gorge etc.

Le sirop d’agave peut être une bonne solution également. Je n’y pense que trop peu souvent au goût de ma femme… bref passons sur mon coté gourmand.

Une autre petite astuce pour avoir un thé plus sucré sans ajouter de sucre

Ajouter un peu de citron ou un peu de cannelle. Ca n’apporte pas de sucre mais déforme le goût du thé pour que le palais puisse penser à autre chose (et c’est bon pour la santé).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.