• Adresse: rue du lavoir, 71960 igé, France
  • Téléphone: 0670189404
  • Heures: 9 heures / 17 heures du lundi au vendredi

Le thé est une boisson délicieuse (quand on profite du parfum que l’on aime). Si elle a beaucoup de bienfaits pour le corps et l’esprit, il arrive aussi qu’elle soit gênante et qu’elle provoque le mal de ventre.

Si beaucoup (tout est relatif) de ces maux de ventre surviennent avec le premier thé du matin, pris à jeun, il arrive également que le mal de ventre se déclenche plus tard dans la journée et même alors qu’avant tout aller bien (je pense aux femmes enceinte mais pas seulement). Pour le thé qui retourne l’estomac le matin je vous conseille de lire cet article, je ne vais pas tout réécrire.

Pourquoi j’ai mal au ventre quand je bois du thé ?

L’une des principales causes est la théine, l’autre l’acidité, ensuite il y a quelques autres raisons qui seront vues par la suite.

La théine est une molécule équivalente à la caféine. La caféine excite quand la théine stimule, seulement ces deux molécules ont les mêmes effets indésirables si l’on ne les supporte pas et si l’on en consomme de trop. Il est recommandé par les professionnels de la santé de ne pas dépasser 300mg de caféine (et théine) par jour pour un adulte et « seulement » 200mg pour une femme enceinte.

  • Un espresso serré c’est 700mg
  • Une tasse de thé, entre 30 et 100mg

Vous avez peut être donc trop consommé de théine ces derniers jours. Le ventre est le premier organe à tirer le signal d’alarme.

Une trop grande consommation de théine (et caféine) peut aussi apporter son lot de palpitations cardiaques, rendre plus irritable, plus nerveux. Ce n’est pas agréable et ça l’est encore moins pour la femme enceinte qui transmet tout cela à futur bébé.

La trop grande consommation de théine peut également être signalée par des envies de vomir, des nausées, des maux de tête.

Comme tout dans l’alimentation et dans la vie, il ne faut pas tomber dans l’exagération et consommer avec modération.

Diminuer sa dose de théine quotidienne pour éviter le mal de ventre

Cela parait être la meilleure solution.

Pour cela il est possible de boire moins de tasses de thé tous les jours ou alors de trouver des subterfuges.

Consommer des thés qui ont moins de théine, comme le thé blanc, remplacer le Sencha nature par le Genmaicha…

Consommer des thés glacés au lieu de thés chauds. La théine n’est libérée dans l’infusion que par une préparation à l’eau chaude.

Jeter la première eau d’infusion, après 30 secondes, permet aussi de diminuer la quantité de théine, sans altérer le goût, du moins pour du thé en vrac de qualité. Mes thés peuvent être infusés 3 fois sans perdre de saveur.

Consommer des tisanes, du rooibos, des infusions. Là il n’y a plus de théine et niveau parfums et saveurs c’est vraiment agréable.

D’ailleurs, pour les femmes enceintes, ces tisanes et infusions peuvent être une excellente idée, d’une part pour éviter la théine et d’autres part pour faire profiter à la maman et au bébé de tous les antioxydants, les vitamines, les acides aminés, les sels minéraux, etc.

Pour les femmes allaitantes il en est de même. La théine va être transmise à bébé par le lait maternel. Mieux vaut diminuer sa consommation et passer par les tisanes, les infusions, les rooibos et la tisane d’allaitement (reposante et galactogène entre autres).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Livraison avec suivi à prix FIXE 4,00 euros en France