Les thés et tisanes peuvent-ils réduire mon taux de cholestérol ?

Rédigé par Aurelien publié le
thé contre cholesterol

Les bienfaits de ces délicieuses boissons infusées sont appréciés dans le monde entier depuis des siècles, et la science moderne s’y intéresse. Les recherches montrent que les infusions de thés et de plantes peuvent traiter certains troubles médicaux, dont l’hypercholestérolémie.

Thé traditionnel et tisane

Les thés traditionnels, tels que le thé noir, le thé vert, le thé blanc ou le thé oolong, proviennent des feuilles et des bourgeons de la plante Camellia sinensis. Chaque thé est unique en raison de la façon dont il est cultivé et traité. Le thé blanc est le moins transformé et est fabriqué à partir des feuilles de thé les plus jeunes de la plante. Les feuilles de thé vert sont séchées et chauffées pour minimiser la fermentation. Le thé noir subit une fermentation importante. Chaque thé Camellia sinensis contient de la caféine naturelle, mais la caféine peut être retirée.

Les tisanes ne sont pas exactement du thé car elles ne sont pas fabriquées à partir du Camellia sinensis. Elles sont fabriquées à partir de parties de plantes comestibles, notamment les :

  • les racines
  • l’écorce
  • les feuilles
  • bourgeons
  • les fleurs
  • fruits

Parmi les saveurs populaires des tisanes, citons

  • camomille
  • menthe poivrée
  • citronnelle
  • baie (y compris canneberge, framboise, fraise et mûre)
  • orange ou écorce d’orange
  • lavande
  • gingembre

Les tisanes ne contiennent pas de caféine, sauf si la plante elle-même contient de la caféine naturelle. Le yerba mate ou les tisanes mélangées à un thé traditionnel contiennent généralement de la caféine.

Thé et cholestérol : quel est le lien ?

Les antioxydants aident à combattre les radicaux libres qui endommagent les cellules dans l’organisme. Parmi les aliments riches en antioxydants on trouve : les poivrons, les baies, les oranges, les carottes mais pas seulement.

Les thés traditionnels et certaines tisanes (y compris le rooibos) contiennent des antioxydants. La teneur en antioxydants dépend du type de thé et de sa méthode de traitement. De toutes les tisanes, c’est l’hibiscus qui présente la plus forte teneur en antioxydants. Les thés à base de baies, d’écorce d’orange et de menthe poivrée ont tendance à avoir des niveaux d’antioxydants tout aussi élevés.

Certaines recherches indiquent que les antioxydants présents dans le thé peuvent contribuer à réduire le taux de cholestérol. Une méta-analyse publiée dans l’American Journal of Clinical Nutritions suggère que le thé vert réduit significativement le cholestérol total, y compris le LDL ou « mauvais » cholestérol, dans le sang à 2,19 mg/dL. En revanche, le thé vert n’a pas d’incidence sur le HDL, ou « bon » cholestérol.

Le rooibos peut contribuer à améliorer le profil lipidique, c’est-à-dire le taux de cholestérol dans le sang. Dans une étude du Journal of Ethnopharmacology, les participants qui ont bu six tasses de rooibos fermenté chaque jour pendant six semaines ont montré une diminution du LDL d’environ 0,7 mmol/L et une augmentation du HDL d’environ 0,3 mmol/L.

Les boissons avec du gingembre sont généralement considérées comme un calmant pour l’estomac, mais il peut également contribuer à réduire le cholestérol. La poudre de gingembre a réduit de manière significative les taux de lipides par rapport à un placebo dans une étude clinique en double aveugle.

D’après des études menées sur des animaux, la tisane au pissenlit peut également réduire le taux de cholestérol. Le thé au melon amer peut améliorer votre taux de cholestérol et réduire votre risque d’affections liées au cholestérol. Elle peut également avoir une foule d’autres effets positifs sur la santé. Il a été démontré que le melon amer peut aider à lutter contre le diabète de type 2, les hémorroïdes et même certains cancers.

Une autre étude montre que le thé à la menthe poivrée peut réduire le taux de cholestérol en aidant votre organisme à produire de la bile. La bile contient du cholestérol, et la production de bile peut donc permettre de mieux utiliser votre cholestérol.

Vous ne verrez pas immédiatement les effets de la tisane sur votre cholestérol. Il faut boire des tisanes pendant des semaines avant de constater une amélioration du cholestérol. Généralement vous remarquerez une baisse de la glycémie en moins d’une heure, comme avec le thé à l’hibiscus et au melon amer. Pour d’autres personnes, les améliorations peuvent ne pas se produire avant plus de deux mois.

Votre état de santé et votre métabolisme peuvent également influer sur la rapidité avec laquelle les tisanes contribuent à améliorer votre taux de cholestérol. Parlez à votre médecin de votre état de santé général pour savoir comment le thé peut influer sur votre taux de cholestérol.

Votre régime alimentaire et votre mode de vie sont importants

Les recherches suggérant que le thé réduit le cholestérol sont prometteuses, mais des données supplémentaires sont nécessaires. Boire du thé ne doit pas remplacer une séance de gymnastique ou une alimentation saine.

Certaines causes d’hypercholestérolémie ne dépendent pas du mode de vie. D’autres causes, telles que des habitudes alimentaires malsaines et le manque d’exercice, le sont. Heureusement, le thé non sucré peut certainement être un ajout sain à votre journée.

Tisanes et interactions médicamenteuses

Les tisanes peuvent interférer avec les médicaments sur ordonnance ou en vente libre. Vous pourriez avoir des réactions aux médicaments en fonction des ingrédients contenus dans la tisane. Si vous prenez un anticoagulant, la tisane de canneberge peut provoquer des saignements. La consommation de tisanes de ginseng ou de gingembre peut entraîner des problèmes similaires avec l’aspirine ou les anticoagulants. La guarana peut influer sur vote taux de glycémie par exemple. Le thé au ginseng peut également interagir négativement avec les médicaments contre la tension artérielle ou les traitements du diabète comme l’insuline. Le ginkgo biloba a un effet sur toute une série de médicaments, notamment :

  • les anti-inflammatoires comme l’ibuprofène (Advil) et le naproxène (Aleve)
  • les médicaments contre les crises d’épilepsie
  • l’aspirine
  • les anticoagulants
  • les médicaments qui abaissent la tension artérielle

Les doses dépendent du mode de préparation de la tisane et de la pureté de l’herbe. Faites attention si vous buvez des tisanes mélangées à des thés caféinés. Une trop grande quantité de caféine peut vous rendre nerveux ou anxieux. Il existe un lien entre les surdoses de caféine et les symptômes observés chez les personnes ayant pris de la cocaïne ou des méthamphétamines. Si vous buvez déjà du café tous les jours, choisissez une tisane qui ne contient pas trop de caféine. Tout est dans la modération. Il ne faut pas consommer plus d’un litre et demi de thé par jour.

À retenir :

Consultez votre médecin avant d’utiliser des tisanes pour traiter l’hypercholestérolémie. Vous tirerez le plus grand bénéfice d’une tisane si vous ne prenez pas déjà des médicaments contre le cholestérol ou si vous avez une alimentation riche en antioxydants. Les herbes utilisées pour le thé peuvent avoir des interactions complexes avec votre organisme et elles peuvent contenir des produits chimiques qui ne vous sont pas familiers. Les herbes et les tisanes peuvent également contribuer à réduire votre cholestérol. Renseignez-vous sur le thé et le cholestérol, cela peut vous aider à maximiser les effets positifs du thé sur votre santé globale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *