La théine est elle un antioxydant ?

Rédigé par Aurelien publié le - Dernière mise à jour le
la theine est elle antioxydant

Cet article fait suite à la question posée par Veyrin dans l’article Pourquoi je devrais boire du thé rouge ?

Vous pouvez nous envoyez vos questions par mail ou laisser des commentaires. Nous y répondrons avec grand plaisir le temps de savourer une tasse de thé.

Qu’est ce que la théine ?

Petit récapitulatif sur les bienfaits de la théine.

La théine est un stimulant qui agit sur le système cardiovasculaire et respiratoire, sur la vigilance (inverse de la somnolence) et sur la diurèse. La boutique de thé vous propose une section complète sur les bienfaits du thé.

Par l’intermédiaire du système nerveux, la théine comprise dans le thé vert, noir ou blanc agit sur le myocarde. Elle a pour particularité d’augmenter légèrement les pulsions cardiaques ainsi que l’amplitude de celles-ci. La tension s’en trouve donc plus élevée.

Le système respiratoire est plus élevé. Un plus grand débit d’air dans les poumons et donc le corps.

La vigilance est améliorée. Les temps de réactions sont plus court, moins longs. Le cerveau va traiter les informations plus rapidement.

Les chiffres :

Une tasse de thé contient 2 à 3 fois moins de théine que son équivalent en café, soit entre 35 et 60 mg de théine dans une tasse de thé contre 100 mg pour une tasse de café Arabica et 200 mg pour le Robusta, les deux de 180 ml.

De l’origine de la production dépend la teneur en théine

Les théiers d’Inde contiennent plus de théine que ceux de chine.

Le bourgeon et la première feuille contiennent plus de théine que le souchong.

Les thés primeurs sont plus riches en théine que le second flush par exemple.

Le thé bleu vert, le thé Oolong, le lapsang souchong et le thé pu erh contiennent moins de théine que les autres.

Le temps d’infusion joue également une part importante dans la diffusion de la théine dans la tasse de thé. Plus la boisson infuse longtemps, plus la théine sera présente. Il faut tout de même savoir que plus de 50% de la théine est transmise dans les premières secondes.

C’est pour quoi il faut jeter la première eau si vous souhaitez profiter de votre tasse de thé préféré en fin de journée. Ne vous inquiétez pas les saveurs seront toujours présentes.

Voici pour les grandes lignes de la théine

Maintenant

Est-ce que la théine est un antioxydant ?

La réponse courte : NON

La réponse détaillée :

Le corps a besoin d’oxygène pour transformer tous les composants alimentaires que nous lui apportons. L’oxygène est transformé en eau par le corps à hauteur de 98%. Les 2% restants deviennent des radicaux libres.

Ces radicaux libres ne sont autres que tout ce qui accompagne l’air que nous respirons, à savoir la pollution et autres petits microbes. Ces radicaux libres ne sont pas traiter par le corps de la même manière et c’est ce qui finit par altérer l’organisme. Vieillissement de la peau, perte de l’élasticité des tissus, etc.

Toutes les enzymes que nous avons en nous assurent une protection, plus ou moins efficace contre ces radicaux libres. Elles sont appelées antioxydants.

Notre corps contient donc des antioxydants.

L’alimentation peut en apporter d’autres, beaucoup d’autres. Les principales sources d’antioxydants sont les fruits et les légumes car ceux-ci apportent de la vitamine E et de la vitamine C, et en moindre mesure les flavonoïdes.

La vitamine C, la vitamine E, les flavonoïdes sont présents dans les fruits, les légumes, et le thé. Ce n’est pas la propriété théine qui contient les antioxydants, mais la feuille et les fruits qui composent le mélange infusé dans l’eau.

Les études ont montrés que les flavonoïdes présents dans le vin et le thé se retrouvent dans le plasma au niveau intestinal. D’où le rôle d’antioxydant.

Source http://www.humanithe.fr/encyclopedie/230-3622-article-la-theine-du-the.html

Les flavonoïdes les plus connus dans le thé pour leur action antioxydants sont les catéchines, la théaflavine, la théarubigine et la théaséneusine.

Il a été établi que le thé vert et le thé noir ont des propriétés antioxydantes comparables et sont parmi les boissons les plus actives avec le vin rouge, réputé pour cette action.

Les catéchines, la théaflamine et la théaséneusine présents dans le thé sont plus efficace que les vitamines E et C présents dans les fruits. Les antioxydants du thé sont 4 fois plus efficaces que ceux des fruits.

La théine n’est donc pas antioxydante

Le thé vert est la boisson qui est la plus active dans le domaine des antioxydants car plus soluble dans l’eau.

Le thé rouge contient d’autres antioxydants puissants et complexes comme l’aspalathin et le nothofagin

effets-secondaires-theine

Qu’est ce que je risque si je consomme trop de théine ?

La caféine et la théine sont deux molécules qui se ressemblent presque complètement. La seule différence entre les deux est la durée et la force de l’effet. La caféine excite brièvement et “fortement”. La théine stimule plus longtemps et plus doucement. Bien, et qu’est ce que ça fait si j’en consomme trop ? Les effets secondaires que l’on trouve chez les gros consommateurs de café se présentent également pour les gros consommateurs de thé.

  • Palpitations cardiaques. Si vous ressentez les premiers signes de palpitations, diminuez (stoppez) la consommation de votre boisson théinée et prenez rendez-vous avec un professionnel de la santé pour s’assurer que c’est la théine la responsable de cet état.
  • Irritabilité. Il n’y a pas que les buveurs de café, les fumeurs, tous les grands consommateurs doivent faire face à ce problème. L’irritabilité est développé par la sensation de manque (dans ce cas, la dose de thé). La théine et la caféine ne sont pas que des amies.
  • Sautes d’humeur. Encore une fois, cette sensation est engendrée par le manque. Ce n’est pas agréable pour vous, ni pour vos proches.
  • Insomnies. Trop de stimulant tout au long de la journée va inévitablement provoquer des troubles du sommeil. Le cerveau et tous les autres organes fonctionnent à plein régime, ils ne rentrent pas en phase détente, repos. Il est impossible de dormir. Diminuez vite la consommation.
  • Mauvaise absorption du fer par l’organisme (anémie). Quelle que soit votre consommation quotidienne de thés, il faut au minimum espacer cette dégustation de 40 minutes de la fin du repas. C’est le temps nécessaire à l’organisme d’absorber le fer. Les premiers signes d’une carence en fer sont la fatigue générale, les maux de tête, le teint pâle, des étourdissements…
  • Maux de tête et migraines. Encore une joyeuseté… Cela n’arrive que pour les personnes très sensible à la théine et/ou les grands consommateurs. Voilà pourquoi il vaut mieux se limiter et consommer avec modération (comme pour tout d’ailleurs).
  • Coloration des dents. Le thé est reconnu pour aider à la santé bucco-dentaire, mais en trop grande consommation, les tanins se déposent sur la plaque dentaire, les dents deviennent jaune. Exactement comme pour les buveurs de café.
  • Acouphène, troubles de la vision…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *