Les bienfaits du thé vert

Rédigé par Aurelien
Les bienfaits du thé vert

Le thé vert est certainement très bon en goût, en parfum, en saveur, et tout cela ne lui retire en rien tous les bienfaits qu’il apporte. Le thé est bon pour la santé, le thé vert est encore mieux, du moins par certains aspects et sur certains points. Voyons tout cela en détail de suite.

Le thé vert une des plus puissantes plantes médicinales

Le thé vert est reconnu depuis des générations comme étant l’une des plantes médicinales les plus puissantes et les plus efficaces pour la santé. A lui tout seul il agite en prévention dans les maux de la vie quotidienne et même contre certaines maladies. C’est aussi pour cela que ce thé a rapidement été prisé par les asiatiques (médecine préventive et non spécifiquement de guérison comme par chez nous).

Les bienfaits du thé vert étant connu depuis des siècles en Asie, il n’y a rien d’exceptionnel que de nos jours on en trouve autant et de toutes sortes chez nous. Tant mieux, bien sûr, mais ce n’est pas seulement pour son goût que nous l’avons amené sur nos tables. Les personnes de notre Société sont de plus en plus soucieuses de leur qualité de vie et de leur santé en général. En prenant du thé vert régulièrement (pour ne pas dire quotidiennement), il est possible d’être en meilleure forme toute l’année et éviter quelques rendez vous chez le médecin de famille.

Les bienfaits du thé vert au quotidien

Connu depuis près de 5000 ans pour ses nombreuses vertus, le thé issu des feuilles de camelia sinensis surprend toujours autant. Voici un aperçu des différentes vertus bénéfiques pour l’organisme et l’esprit.

  • La puissance de ses antioxydants. Ils neutralisent les radicaux libres.
  • Stimule le métabolisme.
  • Boisson stimulante (plus douce que le café).
  • Participe à la prévention de certains cancers.
  • Désacidifiant (augmente le pH et diminue l’acidité)
  • Le thé vert agit comme un désintoxiquant.
  • Cette boisson permet de faire baisser le taux de cholestérol dans le sang.
  • Il stimule et active le métabolisme et agit pour brûler les mauvaises graisses.
  • Les performances sportives, comme la vitalité, sont améliorées.
  • Agit comme un anti inflammatoire, antiviral, antibactérien, antifongique, antiangiogénique, anti hypertension, anti carie, renforce l’immunité…

Tous ces bienfaits présents dans le thé vert dépendent de la nature, du type, de la famille et du mélange qui compose votre tasse.

Il ne suffit pas de dire « je bois une tasse de thé vert » pour profiter de tout en même temps.

Un thé de qualité supérieure apporte beaucoup plus de bienfaits (et de goût) à la personne qui en profite. Oubliez tout de suite les effets bénéfiques dans les résidus composant les sachets du supermarché !

La qualité supérieure provient de la qualité du produit, de la qualité de la feuille. Bien sûr, il y a le thé Matcha qui est en poudre, mais les autres ne doivent pas être en poudre, mais en feuilles (ou morceaux de feuilles), c’est essentiel.

Les catéchines sont souvent recherchées par les amateurs de thé vert. Pourtant, cette molécule ne doit pas être consommée en grande quantité, elles peuvent devenir lourdes et même toxiques à hautes doses. Un thé de qualité supérieure délivre plus d’apports nutritifs. Bien sûr, les nombreuses études scientifiques mettent en avant la teneur en EGCG et en catéchines, mais c’est un tort. Ce n’est pas parce que vous faites le plein de ces composés que tout ira mieux. Il faut modérer.

Mieux vaut boire 3 tasses de bon thé chaque jour qu’un litre de mauvais.

La préparation d’une tasse de thé vert influe également sur les bienfaits restitués, mais il faut avant tout se concentrer sur la qualité du produit. Il faut respecter les recommandations portées sur le sachet (température d’eau, durée d’infusion et dosage). Ce n’est qu’avec cela que vous pourrez profiter du goût et des nombreux nutriments (polyphénols, vitamines, minéraux, acides aminés, oligoéléments, …).

Je peux même ajouter que pour être en bonne santé, en meilleure santé en buvant du thé vert il convient de varier les sortes et ne pas se contenter d’une seule sorte tout au long de l’année ou du mois (d’où l’intérêt des coffrets de dégustation…). D’ailleurs, il faut éviter de boire sa boisson trop proche de la fin du repas. Il est préférable d’attendre 30 / 40 minutes pour laisser du temps à l’organisme d’assimiler le fer.

Nous avons détaillé la préparation du thé vert dans un autre article.

Bien assimiler les bienfaits du thé vert

Pour profiter au mieux de tous les bienfaits de votre tasse de thé il convient de ne pas le boire à proximité de la fin du repas. On recommande généralement de boire le thé au moins 30 minutes après la fin du repas pour que toute l’alimentation profite au corps avant que le thé n’inhibe certains composés. A cela il ne faut pas oublier de préciser que l’ajout de lait, de sucre ou autre ce n’est pas ce qui se fait de mieux pour profiter des vertus et de tous les bienfaits de votre thé.

Chaque type de thé vert apporte différents éléments essentiels

Au niveau de la base, ils sont identiques tout simplement car ils proviennent de la même plante, Camellia Sinensis. Ensuite, ils se différencient par les plantes, les fruits, les composants et la préparation en elle-même du produit (puis de la tasse). Pour profiter d’un thé vert avec des apports nutritifs significatifs, il faut porter son choix sur le Gyokuro, le Sencha et le Bancha.

Le thé Matcha est différent car réduit en poudre. Il est plus efficace sur certains points mais pour tous les points, à cause (grâce) de sa réduction en poudre.

Comme toute alimentation et toute boisson, il convient de ne pas abuser, de consommer avec modération. Il en est de même avec le thé vert, avec les thés verts. Il ne faut en aucun cas boire que cela de la journée, les risques d’anémie et de carences sont réelles, même en alternant les familles de thé vert. D’un point de vue naturopathe il convient d’harmoniser les tasses de thé vert tout au long de la journée. Du plus fort en théine le matin au plus léger en fin de journée. (Voir quel thé pour tel moment).

Les femmes enceintes, les enfants ou toute autre personne avec des problèmes de santé, avec une santé plus fragile, plus faible, devra surveiller sa consommation de thé vert, voire même demander l’avis à un médecin. N’oublions pas que le thé vert agit fortement sur le taux de fer (pour ne citer que ce point).

Une boisson riche en antioxydants

La haute teneur en antioxydants des feuilles (ou de la poudre dans le cas du matcha) permet à la boisson d’être recommandée pour diminuer les risques de certains cancers, et même pour participer à en soigner quelques uns. Cancer colorectal et cancer du sein par exemple.

Une boisson bénéfique pour diminuer les risques de maladies cardiovasculaires

On le sait depuis longtemps mais sans le prouver. Ce n’est qu’en 2006 qu’il a été mis en évidence que la présence de gallate d’épigallocatéchine (EGCG) permet de réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

Diminution du diabète de Type 2

Encore grâce aux EGCG ! La boisson préférée au monde participe à réduire le diabète et à réduire le taux à hauteur de 42%.

Amélioration de l’activité cérébrale

Que ce soit pour la concentration ou la mémoire, ou même les fonctions cognitives, boire régulièrement ce breuvage contenant de la L-théanine est très bénéfique. Ces catéchines participent à diminuer les effets et à prévenir des maladies neurodégénératives comme Alzheimer et Parkinson.

Un allié minceur reconnu

Vous l’avez sans doute déjà lu ou entendu, le thé est un allié minceur. Les études l’ont prouvé. Grâce à la stimulation du métabolisme, mais pas seulement. La digestion des aliments est bien meilleure également. Plus encore, boire du thé entre les repas permet d’éviter les crises de fringales en rassasiant la personne. Il agit tel un coupe-faim en apportant que 2 calories (s’il n’y a pas de sucre ajouté).

Décuple la bonne humeur

Ce n’est pas seulement à tous les effets bénéfiques cité juste au dessus mais cela y contribue. Le cérémonial du thé, la préparation et la dégustation, tout participe à ce que l’esprit soit plus heureux, que le corps fonctionne mieux et donc soit moins stressé.

Différence entre thé vert japonais et autres

Le thé vert est produit dans de nombreux pays et régions comme la Chine, l’Inde, le Sri Lanka, l’Afrique et le Japon (et même en région Darjeeling). Le thé vert japonais (comme le thé au Jasmin par exemple) est délicatement torréfié à la vapeur d’eau alors que pour la plupart des autres, la torréfaction se fait à chauffe sèche (en wok par exemple). Cette dernière torréfaction est moins précautionneuse pour la feuille de thé ce qui entraine une baisse de ses qualités médicinales.

Le thé vert est dit bon pour plus de 60 maladies. C’est ce qui sort des milliers d’études portant sur cette famille du thé depuis le début des années 1970. Bien sûr, il est possible de soulager certains maux, d’en éviter, mais en aucun cas le thé vert doit être un substitut à l’avis d’un professionnel de la santé. Il n’y a que lui qui puisse vérifier avec analyses à l’appuies que vous pouvez ou non boire du thé vert en fonction de tel pathologie.

Les 10 bienfaits du thé vert :

  • Lutte contre le vieillissement, prolonge l’espérance de vie
  • Préserve le foie
  • Réduit le stress et détend
  • Hydrate le corps et la peau
  • Renforce la santé osseuse
  • Aide à gérer le poids (action brûle-graisse et coupe-faim) + teneur en antioxydants
  • Diminue l’hypertension
  • Améliore la santé bucco-dentaire
  • Préserve les poumons et stimule le système immunitaire
  • Détoxique le corps (la célèbre détox)
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *