Boire du thé vert pendant la grossesse

Rédigé par Aurelien
Boire du thé vert pendant la grossesse

Le thé vert conquiert le monde depuis près de 4000 ans, et pas seulement pour ses nombreuses vertus médicinales. Le thé vert est l’un des plus appréciés au monde à cause (ou grâce à) ses nombreux goûts également, parfois goûts forts, parfois plus délicats. Les femmes ne sont pas les seules à apprécier boire du thé vert, par contre, il est certain qu’elles sont les seules à être enceintes.

Les bienfaits du thé vert pour la santé

Avant de vous répondre à la question pour laquelle vous êtes venu, quel thé boire pendant la grossesse, il est nécessaire de parler de toutes les vertus du thé vert sur la santé et pour l’organisme. Cette famille du thé combat efficacement certains cancers et en prémunie. Pour ses aspects antioxydants il est beaucoup plus efficaces que le thé noir. Le thé vert contient de l’acide ascorbique, des vitamines, du zinc, des minéraux, du manganèse, du chrome et d’autres composés phytochimiques bien utiles pour le corps. De récentes études vont même jusqu’à démontrer que le thé vert permet d’améliorer la qualité des os, qu’il prévient de la carie dentaire, des calculs rénaux, et qu’il améliore la fonction cognitive.

Fort de tout cela, il est normal de vouloir en consommer pendant la grossesse, grande période de bouleversement pour la femme soit dit en passant.

Tout ce qui est bienfaits, vertus, et encore plus goûts, plaisir, parfums, ne se trouvent que dans les produits naturels et de qualité. Je sélectionne si possible des produits bio et toujours des tisanes ou thé avec des arômes naturels (non chimique) faits de morceaux de fruits, plantes, racines.

Pourquoi le thé vert est bon pendant la grossesse ?

Il est bon de boire du thé (vert ou non) pendant la grossesse à cause de tous ses bienfaits, mais pas seulement.

A tout cela, il faut aussi aborder des points moins souvent cités comme par exemple, la tension artérielle, les maladies cardiaques.

Le thé vert à l’avantage de protéger contre l’hypertension artérielle grâce à ses nombreux radicaux libres (entre autres). L’hyper tension peut se transformer en pré-éclampsie (complication de la grossesse) au point de mettre en danger la grossesse.

Les antioxydants du thé vert permettent de réguler le métabolisme et par la suite stabiliser certaines sautes d’humeur.

D’autres études menées il y a peu de temps ont mis en évidence que le thé vert peut permettre de réguler les cellules T. Ces cellules stimulent le système immunitaire, vous parviendrez donc plus facilement à combattre les petites maladies.

Les troubles de la digestion et les maux d’estomac sont également plus fréquent pour les femmes enceintes, en buvant du thé vert, « le transit » est favorisé ce qui limite tous ces troubles.

Point trop n’en faut !

Comme dans tout, il ne faut jamais tomber dans l’excès.

Pour le thé vert, il en est de même, peut être même encore plus durant la grossesse. « vous n’êtes pas seule », vous comptez pour deux. Si pour vous, une tasse de plus ne se ressent pas forcément, pour le petit Etre qui est en vous, ce changement peut être énorme. On parle souvent des effets de la théine (cousine de la caféine tout de même). Boire trop de thé vert n’est pas bon. 1 tasse de thé contient 6 fois moins de théine (ou caféine) qu’une tasse de café. La caféine est une substance qui traverse le placenta et donc, qui est transmise directement au bébé. Le thé vert influe également sur le métabolisme des folates (acide folique). Boire trop de thé vert peut diminuer vaut taux d’acide folique ; des études ont montré une certaine augmentation du nombre de malformations du tube neural, comme le spina bifida.

Si vous buvez du thé vert pendant la grossesse, n’hésitez pas à le signaler au médecin traitant, soit pour donner un complément d’acide folique, soit pour surveiller les taux.

Quel thé vert boire lorsque l’on est enceinte ?

Cette question est d’autant plus d’actualité que bon nombre de femmes aiment le thé vert pour toutes les qualités, pour toutes les vertus médicinales, pour le détox et tout ce qui va avec, pourtant, il faut tout de même boire le thé vert avec modération (que l’on soit enceinte ou non).

Vous trouverez souvent des thés verts accompagnés par la framboise, pour la bonne raison que la framboise est riche en fer (alors que le thé vert peut diminuer le niveau de fer dans le sang). La menthe poivrée qui a pour particularité de réduire les nausées et les flatulences. La mélisse pour ses vertus apaisantes et pour mieux dormir le soir.

Il est préférable de boire le thé vert en dehors des repas (plus de 40 minutes d’intervalle) pour permettre au corps de conserver le fer et les sels minéraux de l’alimentation.

Pour limiter la non absorption du fer dans l’organisme, vous pouvez ajouter du lait ou même du citron dans votre tasse de thé. Eviter le sucre tout de même, les kilos vont arriver à grands pas.

Le thé vert genmaicha fait partie de ceux qui comportent le moins de théine (caféine), un peu plus fort tout de même que le Bancha, ou le rooibos vert qui n’en contient pas du tout. Le sencha vert comporte plus de théine que le genmaicha, il n’est donc pas à recommander pour les femmes enceintes.

Sinon, il reste la tisane bio des futures mamans. Un délice de fruits, racines et rooibos vert, pour le bébé et la femme qui veut s’accorder un moment de plaisir.

Avez vous pensé au thé oolong ?

Le thé oolong est à mi chemin entre le thé noir et le thé vert. Il contient presque autant de bienfaits que le thé vert, par contre, il est moins riche en théine. C’est mieux pour futur bébé et même pour future maman (et même pour tout le monde). Là où les amateurs de thé il y a peu se « contentaient » de rooibos ou tisane le soir pour ne plus subir les effets de la théine (même molécule que la caféine), maintenant ils se portent vers le Oolong (Wulong).

Recommandés pendant la grossesse (et pas seulement)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *