Quel thé pour un thé glacé ?

Rédigé par Aurelien
Quel thé pour un thé glacé

La boisson que l’on appelle « thé glacé » est bue depuis quelques années maintenant, grâce à une firme qui a bien vue que le thé est la boisson la plus bue dans le monde, mais que chaude, ce n’est pas toujours le mieux en fonction de la météo.

Quand il fait froid, le thé chaud, c’est quand même meilleur.

Pour les jours chauds, pour les pique-nique en forêt, à la montagne, pour les départs et retours de vacances, pour les anniversaires, pour emmener au travail aussi, pour… des millions de raisons, boire un verre de thé froid, c’est excellent.

C’est excellent tant au niveau du goût, s’il est bien préparé et excellent pour la santé.

Une bonne boisson naturelle aux 1000 bienfaits

Ok, j’exagère juste un peu. Il faut quand même avouer que boire du thé, chaud ou froid, c’est bien mieux que de boire du soda et autres jus « de fruits » du commerce.

Pourquoi parle t on de thé glacé ?

C’est juste que « ça fait mieux » qu’infusion fraiche de fruits, ou même tisane fraiche.

Pourquoi je vous dis cela ? Car le « thé glacé » n’est pas obligatoirement réalisé avec du thé et donc contenant de la théine (si infusé à chaud, j’y reviens plus bas).

Imaginez vous, quelques instants, les enfants qui courent partout, qui rigolent de bon cœur et là, vous leur apporter un grand verre de thé glacé, rempli de théine. Vont-ils se calmer ? Pas sûr du tout.

Moi je n’ai jamais eu envie d’essayer en tout cas.

Par contre leur donner une infusion fraiche et fruitée, une tisane bien fraiche avec quelques fruits, là je dis OUI

Cela étant dit.

Quel thé pour préparer un thé glacé ?

Franchement, celui qui vous plait, c’est aussi simple que cela.

Tout est question de goût, du moment que vous choisissez un produit en vrac, bien entendu.

Thé noir, thé blanc, thé vert, chacun a un goût différent de l’autre. C’est vrai lorsqu’on les boit chauds, c’est vrai lorsqu’on les boit froids.

L’été étant au rendez vous, il est plus rafraichissant de se laisser aller au plaisir du grand verre de thé glacé avec des fruits. Saveurs tropicales, exotiques, fraises, citrons, menthe, pêches… des produits bien plus gourmands que des thés dits natures. Il est même possible de les parfumer soi même. Découvrez nos infusions et nos thés de saisons.
Quel thé pour un thé glacé ?

Théine ou pas théine telle est la question

Pour réaliser le thé glacé il y a deux écoles. A chaud ou à froid.

A chaud.

Vous faites chauffer votre eau. Vous infusez le thé. La théine se libère tranquillement. Il n’y a plus qu’à attendre que l’eau refroidisse suffisamment avant de mettre l’infusion réalisée au réfrigérateur.

A froid.

La théine n’est pas libérée, seulement les goûts et parfums. Seul point vraiment bloquant, le temps d’infusion. Il faut compter au moins 30 minutes pour un thé vert et au minimum 2 heures pour un thé noir. Pour une infusion juste avec des fruits, compter une nuit, 12 heures.

Les puristes n’ajouteront pas de glaçons (d’eau du robinet) dans leur thé glacé pour éviter de dénaturer le goût. Les glaçons éternels sont toujours utilisables. Si vous voulez tout de même utilisez des glaçons d’eau, optez pour de l’eau filtrée.

Comment faire du vrai thé glacé ?

Le thé glacé est la boisson que l’on préfère toutes et tous quand il fait chaud, peu importe le parfum. Seulement voilà, il y a la version industrielle, pratique mais pas spécialement bonne pour l’organisme et la version qui demande quelques minutes de plus mais tellement meilleure au goût et pour le corps.

Historique du thé glacé

Juste quelques mots car l’histoire est souvent intéressante. Le thé glacé a été inventé dans les années 1860 aux Etats Unis. Traditionnellement il est servi dans un grand verre d’eau avec des glaçons. Ce n’est qu’à la fin des années 1970 que Lipton a commercialisé son thé glacé en poudre puis avec une gamme de boissons préparées au début des années 1990.

Le thé glacé porte le nom de thé froid en suisse. C’est mieux, mais pas encore parfait. On n’est pas obligé d’ajouter des glaçons ou de la glace pilée dans un verre de boisson pour que ce soit meilleur.

C’est même le contraire qui peut se passer si vous préparez vous-même le thé glacé.

Le « thé glacé » est souvent une faute de langage. Bien sûr la boisson peut se préparer avec du thé, souvent du thé vert ou du thé blanc, de plus en plus avec du thé noir ; cette boisson délicieuse et rafraichissante peut se préparer avec le rooibos et avec des infusions ou tisanes, et là, il n’y a plus de thé.

Deux manières de préparer le thé glacé

Préparation du thé glacé à chaud

Préparer normalement son thé, mais non pas pour une tasse ou un bol, mais pour 1 litre. Mettre un petit peu plus de produit qu’en temps normal. Au lieu de 20 grammes pour 1 litre, il vaut mieux mettre 25 ou 30 grammes, suivant le goût qui vous convient.

Laisser le produit infuser normalement, ni moins longtemps, ni plus.

Quand l’infusion est suffisamment refroidie vous pourrez la mettre au réfrigérateur.

Préparation du thé glacé à froid

Dans une eau à température ambiante laisser infuser votre thé, votre produit entre 1 heure et 1 nuit suivant le produit. C’est tout.

Pour les deux il faut bien évidemment filtrer l’eau pour ne conserver que le « thé glacé » et ne pas avoir de résidus.

La grosse différence entre les deux types de préparation n’est pas tant la durée de préparation mais la théine.

La théine ne se répand dans l’eau que si l’eau d’infusion est chaude.

Infuser à froid permet également aux thés d’être moins forts, d’être plus doux en bouche, peu importe que ce soit des thés vert, blancs ou noir.

Pour les enfants, ou pour en boire toute la journée, la solution de préparation à froid n’est vraiment pas à négliger.

Vous allez pouvoir vous régaler et faire plaisirs aux plus jeunes avec des thés glacés aux goûts exquis.

Les mélanges de thés et d’infusions ou même de rooibos sont si nombreux qu’il serait bien étonnant de ne pas trouver celui qui vous convient. Vous pouvez également parfumer vous même votre thé froid. Les recettes maisons de thés froids et boissons pour l’été ne manquent pas.

La conservation de ces thés faits maisons ne doit pas excéder 48 heures. 24 heures, c’est encore mieux.

Evitez de mettre des glaçons d’eau (optez pour ceux en plastique) si vous êtes amateurs de bons thés. L’eau des glaçons est toujours d’un goût différent de l’eau à température ambiante et peut perturber le goût du thé glacé. Je sais les glaçons éternels en plastique etc. c’est vraiment pas terrible, mais c’est comme ça. Ou alors, vous faites comme mes enfants et moi-même ; pas de glaçon. La boisson est suffisamment fraiche quand elle sort du réfrigérateur.

Mon thé glacé n’est pas assez sucré, je fais comment ?

Si vous avez choisi d’infuser à chaud. Diluez le sucre ou sirop d’agave, sirop d’érable dans l’eau chaude. La dissolution est meilleure.

Si vous avez infusé à froid. Vous pouvez délayer le sucre, le sirop d’agave ou d’érable quand vous le souhaitez.

Vous avez aussi la possibilité de sucrer le thé glacé avec du miel.

Quelle que soit la solution retenue, ne mettez pas trop de sucre de suite. Ajoutez petit à petit jusqu’à obtenir un goût qui vous convient.

Voter pour cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *