Est-ce qu’il faut écraser son sachet de thé après infusion ?

Rédigé par Aurelien
Est-ce qu’il faut écraser son sachet de thé après infusion

Que ce soit avec le dos de la cuillère, le creux de celle-ci ou simplement sur le bord de la tasse, faut il essorer son sachet de thé en fin d’infusion ? Beaucoup de personnes se posent la question sans vraiment avoir de réponse. De plus, dès que l’on en parle entre ami, chacun apporte sa réponse, ses arguments valables et recevables, alors qu’en est il ?

Faut il écraser son sachet de thé contre la tasse ou avec la cuillère ?

Sur votre boite de thé, que ce soit de la grande distribution ou du thé en vrac acheté en ligne, il y a (normalement) une étiquette indiquant la durée d’infusion et la température de l’eau d’infusion. (D’ailleurs, il ne faut jamais faire bouillir l’eau) Ce ne sont pas des indications pour utiliser de l’encre, pour remplir l’affichage. Ce sont des indications permettant de mieux préparer sa tasse de thé. Il faut veiller à respecter cette durée et cette température pour obtenir un délicieux goût.

Les amateurs et amatrices de thé en vrac utilisent souvent des filtres, des infuseurs, des passoires à thé au lieu des sachets. Pour quelles raisons ? Ces ustensiles facilitent le remplissage. Il est plus évident de remplir un filtre comme en photo ci-dessous qu’un sachet qui se déforme, premier point. Ces dispositifs sont de volumes plus généreux qu’un sachet, autre avantage. C’est grâce à ce volume plus généreux que la magie opère.

Infuseur à thé grand volumeInfuseur à thé grand volumeLe thé, comme la tisane et de nombreuses infusions, aime se gorger d’eau pour dévoiler ses saveurs et libérer les bienfaits.
En se gorgeant d’eau, le volume du produit augmente de beaucoup. Il faut du volume pour absorber cela.
Dans un filtre en coton, ce volume est limité, pas dans un filtre en métal ou en plastique.

Tout cela pour en venir où ?

Et bien, est ce que ces personnes écrasent, essorent le produit après l’infusion ? Non.

Il n’y a que les personnes qui utilisent des sachets qui ont l’habitude de l’écraser sur le bord de la tasse ou avec le dos de la cuillère.

Pour quelle raison ? Simplement pour récupérer les dernières gouttes et éviter de salir la table.

Si cela part d’un bon sentiment, pour le goût, pour la dégustation, ce n’est pas l’idéal.

Il vaut mieux éviter d’écraser son sachet de thé en fin d’infusion

Le sachet a déjà donné les saveurs et les bienfaits à l’eau infusée. En essorant le produit, on amène de nombreuses gouttes de produits supplémentaires. Ces gouttes sont plus fortes et peuvent parfois (souvent) apporter de l’amertume à la boisson infusée. Ce concentré d’amertume n’est pas des plus agréables. Pire encore, il se peut que les fins résidus passent à travers les mailles du filtre. Votre tasse ne sera plus seulement constituée d’eau et de saveurs, mais de résidus… pas top pour la dégustation. Et enfin, il y a le risque d’éclater le sachet et de se retrouver avec tout le produit dans la tasse.

Ne me dites pas que ça ne vous est jamais arrivé.

Faut il écraser le sachet en fin d’infusion ? Non

  • Apport d’amertume au thé
  • Apport de résidus
  • Risque d’éclater le sachet

Il vaut mieux sortir de l’eau,  le sachet et le laisser suspendu quelques secondes au dessus pour qu’il s’essore tranquillement. Ensuite, placez le dans la soucoupe ou autre receveur pour ne pas consommer les gouttes fortes en amertume et les résidus. Peu importe que ce soit pour préparer votre thé noir, du thé vert, du blanc, Oolong ou autre.

Avec un infuseur en plastique ou en métal, il n’y a pas de risque d’éclatement, le volume est plus généreux et l’infusion est de meilleur goût. Si vous en avez la possibilité, essayez, le résultat est bien meilleur lors de la dégustation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *