Le maté

Rédigé par Aurelien
le maté

Les argentins et les amérindiens consomment du maté depuis…toujours. Ce n’est pas un effet de mode, c’est pour son goût et ses nombreux bienfaits. Les effets bénéfiques de cette boisson naturelle permettent à l’organisme et à l’esprit d’être plus actifs et moins fatigués. Bien sûr, il faut admettre que depuis l’engouement des stars, des sportifs comme Antoine Griezman, Lionnel Messi, des politiques comme Barack Obama, ou même le Pape François, cette boisson est devenue très tendance. Et croyez-le, ce n’est pas sans raison.

Qu’est ce que le maté ?

En Argentine et dans tous les autres pays d’Amérique du Sud, cette préparation est dégustée tout au long de la journée. Cela représente plusieurs milliers de tonnes chaque année. A la base, il s’agit de feuilles d’Ilex paraguariensis, un arbre de la famille des aquifoliacées, une sorte de houx endémique. Le feuillage persistant de cet arbre permet d’effectuer la récolte tout au long de l’année. Il pousse à une altitude comprise entre 500 et 700 mètres.

Les Incas furent les premiers à découvrir les effets bénéfiques et le goût incroyable de cette boisson. Ce sont même eux qui ont créé les accessoires indispensables à sa dégustation, à savoir la calebasse et la bombilla.

Plus d’un litre et demi est bu chaque jour en moyenne par habitant en Argentine.

Les occidentaux n’ont découvert son goût et ses vertus qu’à partir du 16ème siècle. D’ailleurs, c’est aussi cette boisson que l’on appelle « thé des Jésuites ».

Comment est fait le maté ?

Les feuilles sont récoltées, séchées et ensuite torréfiées. C’est à ce moment que leur goût change et devient ce qu’il est. Ces feuilles séchées sont ensuite broyées en petits copeaux (une espèce de confettis) qui seront utilisés pour l’infusion de la boisson.

Qu’est ce que la calebasse et la bombilla ?

La calebasse est le récipient contenant l’infusion de maté. Il s’agit, à l’origine, de l’écorce du fruit en lui-même. Une écorce bien dure qui ressemble à du bois et offrant un volume suffisant. En quelque sorte, c’est une tasse.

La bombilla est la paille permettant de boire l’infusion sans devoir tremper les lèvres dans la tasse, mais surtout, sans se retrouver avec des feuilles dans la bouche. Il est nécessaire d’utiliser une paille équipée d’un filtre. Voir plus bas pour savoir comment boire.

Quel goût a le maté ?

Cette boisson a un goût inimitable que l’on aime de suite, ou, que l’on déteste de suite. Il n’y a pas de demi-mesure généralement. Cependant, on peut s’habituer à en boire. Le goût de la boisson est très amer, forte en bouche. C’est à cause (grâce à) sa préparation. Par contre, il y a une solution pour éliminer une grande partie de l’amertume du maté. Le maté traditionnel est amer, fort, bien plus corsé qu’un espresso. Pas de souci, il va vous réveiller le corps et l’esprit, et pas seulement grâce à sa haute teneur en caféine. En optant pour des mélanges fruités, ou une préparation différente, il est possible de moins ressentir ce coté amer et puissant.

Les bienfaits du maté

Madonna, Lionnel Messi, Antoine Griezman, Barack Obama, le pape François, Viggo Mortenson, Kevin Bacon, James Hetfield, Diego Maradona, Ricardo Arjona, Gisele Bundchen… Toutes ces personnes (et beaucoup d’autres) boivent du maté quotidiennement. Non seulement pour son goût, mais encore plus, pour ses vertus. Boire ce breuvage à la paille permet au corps d’être plus en forme à l’instant T et pour quelques heures durant. C’est aussi un excellent moyen pour avoir un cerveau qui fonctionne mieux. Mais pourquoi ? et quels sont les effets bénéfiques de cette boisson ?

Ces feuilles sont grandes sources de vitamines et minéraux (vitamines A, B1, B2, B5, C et E, phosphore, magnésium, potassium, fer, sodium, chlorophylle, calcium…).

Riche en antioxydants

Les antioxydants permettent de bloquer (l’attaque des) radicaux libres. Ainsi il est plus aisé pour l’organisme d’éliminer les toxines que l’on ingurgite tout au long de la journée. Ces toxines sont présentes dans l’air, dans les boissons et tout ce que l’on mange, et également, dans le tabac et l’alcool. Le stress favorise la présence de toxine également.

Les scientifiques recommandent une dose comprise entre 3000 et 5000 valeur ORAC d’antioxydants par jour

Qu’est ce que la valeur ORAC ?

Elle représente la puissance en antioxydants d’un aliment. ORAC signifie « Oxygen Radical Absorlance Capacity » Capacité d’absorption de radicaux oxygénés.

Suivant les aliments, cette valeur est plus ou moins importante, et donc, cet aliment est plus ou moins efficace (bon) pour nous. Je vous laisse découvrir toutes les valeurs ORAC.

Sachez que le thé vert a une valeur de 1253. Le maté apporte 1704 unités !

Donc boire 1 seul maté par jour apporte déjà la moitié de la dose quotidienne recommandée. En quelque sorte c’est un super-aliment, en tout cas, une superbe boisson.

Attention tout de même, il ne s’agit pas d’exploser les scores. Il faut savoir se limiter à 5000 unités par jour.

Agit comme un coupe-faim

Vous allez le voir plus bas, mais je le dis (l’écris !) de suite, le maté ne s’avale pas d’une traite. Il faut prendre le temps. Ainsi, l’estomac se remplit, la sensation de satiété est plus vite arrivée. Il agit comme coupe-faim en replissant l’estomac de liquide à digérer. Ce n’est pas que de l’eau non plus.

Diminue l’état de fatigue générale

La haute teneur en caféine et les nombreux nutriments et acides aminés permettent à la personne qui déguste quotidiennement ce breuvage de moins ressentir la fatigue. Mieux encore, l’effet detox, la digestion facilité et l’esprit plus clair permettent aux corps d’être plus reposé, détendu, moins fatigué…

Perdre du poids

Ce n’est ni un médicament, ni un produit miracle ! par contre, oui, boire quotidiennement cette boisson permet d’éliminer quelques kilos superflus. Non seulement grâce à la présence des antioxydants (vu plus haut), mais aussi grâce à sa teneur en catéchines et caféine. Il s’agit d’une boisson qui va stimuler tous les organes du corps et ainsi brûler plus de calories au quotidien.

Le métabolisme, par exemple. Simplement avec un système métabolique qui fonctionne normalement, le corps brûle 200 calories de plus chaque jour. Sans rien faire d’autres ou de plus !

Le yerba mate active également les fonctions diurétiques. Ainsi, toutes les toxines, et pas mal de rétention d’eau sont éliminés par voies naturelles. Encore quelques grammes en moins régulièrement.

La caféine (comme la théine) est reconnue comme permettant d’activer les organes du corps et les faire fonctionner mieux, de manière optimale. Donc le corps brûle plus de graisse. Elle améliore la digestion également.

L’effet coupe-faim vu juste au dessus participe également à la perte de poids. Si l’on ne ressent pas la petite fringale d’entre les repas, il est plus facile de ne pas succomber au grignotage (généralement une sucrerie…).

Une meilleure oxygénation du sang est également une raison de cette perte de poids. Elle est causée grâce à la présence de théobromine et de théophylline. Ce sont deux substances que l’on trouve dans le thé et le maté. Cette meilleure oxygénation, si elle est bonne pour maigrir, permet aussi une meilleure récupération après l’effort (les footballeurs, tout ça, tout ça) et une meilleure concentration.

Les effets secondaires du maté

Cette boisson, comme tant d’autres, si l’on en consomme de trop, peut déclencher quelques effets indésirables. Il vaut mieux les connaitre avant de succomber à la tentation d’en boire trop.

Certains grands consommateurs ont même déclencher une addiction au maté au point d’en être dépendant, exactement comme les fumeurs pour la cigarette (pour ne citer que cet exemple).

Liste des effets indésirables d’une consommation excessive du maté

  • Irritabilité
  • Excitation
  • Insomnie
  • Nervosité
  • Agitation
  • Palpitation
  • Nausée et vomissement
  • Maux de tête

Il n’est pas conseillé de boire plus d’un litre par jour. Ce qui représente déjà pas mal de tasse et de temps passé à boire cette boisson à la paille.

Une femme enceinte peut elle en boire ?

Oui une femme enceinte peut boire cette boisson naturelle, mais il va falloir diminuer la quantité. Si elle est bonne pour de (très) nombreuses raisons, il n’en demeure pas moins qu’elle contient de la caféine. Cette dernière peut être source de désagrément pour la femme enceinte, et aussi pour Bébé.

Les professionnels recommandent de ne pas dépasser 300mg de caféine par jour pour un adulte. Durant la grossesse, une femme doit se limiter à 200mg.

Oui mais un maté contient combien de caféine ?

  • Un espresso peut contenir jusque 720mg de caféine
  • Une tasse de café contient entre 30 et 180mg
  • Une tasse de thé vert contient entre 30 et 150mg
  • Une tasse de matcha (thé vert en poudre) contient entre 30 et 40mg de caféine
  • Une calebasse de maté contient entre 60 et 130mg de caféine.

Une trop grande consommation de caféine peut déclencher des palpitations, des migraines, des tremblements, des insomnies… tout cela pour la future maman et pour Bébé. Il vaut donc mieux se limiter à un petit maté traditionnel (moins de 300ml), ou boire un maté sans utiliser la paille (voir un peu plus bas).

Une femme allaitante peut elle en boire ?

Exactement comme durant la grossesse. Oui, mais avec grande modération.

Bébé va recevoir cette caféine et tous les bienfaits de la boisson à travers le lait maternel. Il n’est pas nécessaire de lui donner autant de stimulant que pour un adulte ; Autant le laisser tranquille de ce point de vue, et donc se limiter en consommation.

Si vous voulez boire votre breuvage de manière traditionnelle, essayer de moins l’infuser, pour diminuer la présence de la caféine, ou alors, de le doser moins fort. Vous pouvez également opter pour des mélanges fruités et parfumés. La présence des fruits va diminuer la quantité de feuilles de yerba mate dans votre calebasse et vous apporter un goût différent.

Quel maté choisir ?

Vert traditionnel, de marque Kraus, Canarias, Union suave, Amanda… et encore bien des marques et aussi, les mélanges fruités et parfumés. Des dizaines et des dizaines de sortes sont disponibles actuellement.

  • Le Canarias est réputé pour être fort et amer.
  • Le Kraus est connu pour être plus léger et avec un goût de citron.
  • L’Union Suave moins intense, moins fort et moins amer.
  • L’amanda a un goût traditionnel, fort et amer.

Suivant les marques, le goût est différent… Chaque marque utilise différentes productions et différentes manières de réaliser les brisures de feuilles. Ainsi certains produits sont plus forts que d’autres, plus amer que d’autres.

Un maté bio sera toujours préférable car plus sain. Si vous avez la possibilité de choisir entre les deux, et que le budget le permet, optez pour un maté bio, c’est préférable. C’est mieux pour vous, et mieux pour la planète car la production des feuilles est plus respectueuse de l’environnement.

Il existe également les matés parfumés, fruités ou autres. Là, il faut veiller à lire les ingrédients présents dans ces mélanges. Il arrive que certains vendeurs propose tel parfum, et quand on regarde la composition, il n’y a que 0,2% de cette saveur. Comment voulez que la boisson ait le goût avec seulement 0,2% ? Lisez la composition, vous verrez.

Si vous trouvez que la boisson est trop forte en goût, essayez de diminuer la quantité utilisée afin de pouvoir mettre plus d’eau. Infuser moins longtemps le produit va également diminuer la force de la boisson. Une eau moins chaude permet de moins libérer la caféine et de diminuer l’amertume ressentie.

Comment enlever l’amertume ?

Le yerba mate est une boisson qui donne le sourire et stimule tout au long de la journée…quand on prend plaisir à la déguster. Le coté amer du maté est ce que l’on aime, par contre, une trop forte amertume peut vite devenir désagréable. Il y a moyen de diminuer celle-ci, assez facilement.

En mettant moins de produit et donc plus d’eau dans la tasse. La boisson infusée sera moins forte.

En utilisant de l’eau moins chaude. La caféine et l’amertume seront moins libérées dans la boisson.

En utilisant un maté parfumé (avec des morceaux de fruits). Ainsi il n’y a plus seulement des feuilles mais également des fruits dans la boisson infusée.

En dernière solution, il faut préparer votre boisson différemment…

Comment préparer le maté ?

A l’origine, les feuilles étaient mastiquées. Ce n’est qu’à partir du 17ème siècle que les Jésuites les ont fait infuser. Les feuilles sont réduites en petits copeaux et placées dans le récipient, la calebasse (vidées préalablement). L’eau est ajoutée petit à petit.

En premier, il faut faire chauffer l’eau. Elle doit être frémissante mais non bouillante !

Remplir la tasse (la calebasse) entre la moitié et les 3/4.

Placez votre main à plat dessus. Retournez la tasse 2 fois. Cela va permettre aux poussières de coller à la paume de votre main.

A l’aide de la bombilla faite un trou sur le coté jusqu’à atteindre le fond de la tasse.

Verser délicatement l’eau dans ce trou jusqu’à arriver au niveau supérieur des feuilles.

Ne mélangez pas !

Buvez votre gorgée, en prenant attention à ne pas vous brûler.

Remettre de l’eau (la valeur de votre gorgée précédemment bue).

 

Cette boisson se partage. Il faut donc prévoir de l’eau pour tout le monde, et tout le monde va boire avec la même paille. Buvez votre gorgée et faites tourner.

Pourquoi ne pas faire bouillir l’eau ?

Premièrement, utiliser de l’eau bouillante, c’est un risque de se brûler. Il vaut donc mieux éviter.

Secondement, il n’y a rien, mis à part la cuisson qui nécessite de l’eau bouillante.

Les pâtes, les œufs, ok, mais le reste non.

Le thé, la tisane, les infusions… le maté, rien ne doit être préparé avec de l’eau bouillante. Pourquoi ?

La raison vient juste d’être donnée.

Le but n’est pas de cuire le maté ou le thé ou la tisane. Il faut les faire infuser. Donc, on limite la chauffe de l’eau. Plus l’eau est chaude, plus l’amertume se libère rapidement dans votre tasse.

Autre point, l’eau bouillante va voir sa concentration en produits toxiques augmenter. C’est pas le top tout de même.

La température idéale pour se préparer une tasse de yerba mate est une eau chauffée à 70/80°C.

La température de l’eau peut se reconnaitre sans utiliser de thermomètre.

80°C correspond au moment où des petites bulles se forment dans le fond de la casserole ou de la bouilloire. C’est le moment où il n’y a plus de bruit (presque plus).

Comment boire le maté ?

Le maté se boit tout au long de la journée. Les argentins (et bien d’autres) préparent la calebasse avec le produit sec et, à coté, un thermos d’eau chaude.

Après chaque gorgée, ces personnes remettent un peu d’eau chaude dans leur tasse, sans mélanger le produit.

Etant une boisson qui se partage, vous pouvez partager avec vos proches sans problème, par contre, il ne faut pas s’éterniser sur la tasse. Vous buvez, vous faites passer.

Comment boire le maté sans paille ?

Le maté peut se préparer et se boire différemment, sans paille. Cette technique de préparation est différente, et pourtant, elle permet de profiter de tous les effets bénéfiques, sans avoir trop d’amertume et en limitant l’apport en caféine.

Il s’agit d’une préparation comme un thé.

Le maté peut s’infuser de la même manière. Il faut simplement un infuseur à disposition. Une boule à thé, un infuseur plus généreux, un modèle en silicone… à vous de voir.

Faire chauffer l’eau à 70/80°C

Préparer un infuseur avec 3 grammes de maté (pour une tasse de 20/25cl)

Déposer l’infuseur dans le fond de la tasse. Verser délicatement l’eau dessus.

Laisser infuser entre 3 et 10 minutes. Suivant le mélange à infuser, c’est indiqué sur les sachets.

Retirer l’infuseur. Attention à ne pas salir les papiers sur le bureau

Laisser refroidir quelque peu.

Déguster.

Avec cette préparation, vous consommerez moins de théine et vous obtiendrez un maté plus léger, moins amer.

Comment choisir sa calebasse ?

La calebasse, la tasse, servant à boire votre boisson doit être de bon volume. Si traditionnellement est réalisée dans … la calebasse, ce n’est pas forcément ce qu’il y a de meilleur. Ok, c’est traditionnel, elles ont leur charme, mais il n’y a pas que des avantages non plus. Si vous pensez boire petit à petit, tout au long de la journée, il serait peut être bon que le fond de celle-ci soit bien plat pour assurer la stabilité ? Un modèle traditionnel n’a pas toujours un fond bien plan.

Une calebasse traditionnelle devra être curée dès le départ pour permettre à la matière de devenir plus hermétique, moins poreuse (même si elle le reste toujours un peu).

Au niveau de l’hygiène, il faut aussi se méfier. Toutes les tasses en bois ou en calebasse sont plus ou moins poreuses. Ainsi, l’eau infusée va imprégner le bois petit à petit. Le goût de la boisson va changer au fil des préparations. Les impuretés ne pourront pas être retirées complètement à chaque lavage. Le lavage se fait obligatoirement à la main, suivi d’un rapide et efficace séchage pour éviter l’apparition de moisissure.

La calebasse métallique comme je le propose assure la bonne stabilité avec un fond plat de bonne dimension, et un lavage très facile (au lave-vaisselle sans le moindre problème). C’est moins traditionnel, mais c’est plus pratique et plus hygiénique.

Comment choisir sa bombilla ?

Il existe des pailles longues, courtes, courbées, non courbées, avec embout aplati ou non. Difficile de savoir ce qu’il faut. Le maté se boit avec la bombilla, la paille. Il faut que celle-ci soit équipée d’un filtre. Il existe différentes formes de pailles. Certaines comme un « tube » et d’autres en formes de « cuillères ».

Ce n’est pas parce que vous choisissez d’acheter une paille en forme de cuillère qu’il faut mélanger le maté. Un yerba mate ne se mélange jamais. Par contre, c’est pratique pour la préparation du puits en vue de verser l’eau chaude.

Des modèles de bombillas sont démontables et d’autres non.

Les modèles démontables permettent un meilleur entretien. Bien sûr, il n’est pas nécessaire de procéder au démontage après chaque tasse, mais il faut tout de même le faire régulièrement. Pour retirer les derniers petits morceaux et les résidus et aussi éviter que certains microbes viennent prendre place.

La bombilla toute droite n’est pas la plus pratique. Nous ne sommes pas habitués à boire ainsi. La paille droite va obliger à basculer la tasse, et augmenter les risques de renverser, sur vous, la boisson chaude.

Un embout plat va nécessiter d’aspirer un peu plus fort pour boire. Par contre, il permet d’être mieux maintenu par les lèvres et d’éviter les éventuels morceaux. La partie de la paille qui est aplatie va avoir tendance à plus s’échauffer au passage du breuvage. Ce n’est pas grave, c’est juste…surprenant.

La longueur de la bombilla n’est pas un point déterminant dans la dégustation en elle-même. Elle est doit simplement être suffisamment longue pour atteindre le fond de la tasse et laisser assez de longueur pour être prise en main et en bouche.

Comment nettoyer sa calebasse ?

La calebasse doit s’entretenir, régulièrement, et un minimum après chaque utilisation.

Le modèle en bois, en cuir, ou en calebasse devra être curé régulièrement, et même graissé.

Laisser du maté infusé durant au moins 30 minutes. Videz. Graissez avec de l’huile végétale. Essuyez avec un essuie-tout. Cet entretien est à réaliser au moins une fois par mois.

Si des tâches verdâtres apparaissent, c’est signe que des moisissures, des champignons et des bactéries commencent à proliférer. Il va falloir sortir l’huile de coude, un détergent et une brosse. Frotter avec la brosse et le détergent. Ensuite, utiliser de l’alcool éthylique. Juste un peu sur les parois et allumer. Il faudra recommencer le curage par la suite.

Après chaque lavage ou utilisation, il faudra penser à bien faire sécher la calebasse. Utiliser un chiffon. Ne mettez pas votre tasse en bois sur un radiateur. La chauffe serait trop brusque et va fendre votre accessoire.

Avec une calebasse métallique, tout ceci n’est pas.

L’entretien est aussi simple que pour un verrez, une tasse…

Vous retirez le couvercle (videz le maté), direction le lave-vaisselle, ou à la main avec une éponge et du produit de vaisselle. Il n’y a pas plus simple et hygiènique.

Comment nettoyer sa bombilla ?

Réalisées en inox alimentaire, les bombillas ne risquent pas de rouiller, ce qui n’empêche pas de bien les entretenir.

Chaque modèle de bombilla que je vous propose en boutique est livré avec un goupillon brosse de nettoyage. Utiliser ce goupillon de nettoyage chaque jour est recommandé.

Le modèle démontable devra être démonté une fois par semaine (à peu de chose près) pour que chaque élément soit parfaitement propre. Retirer les petites impuretés, les résidus, éviter la formation de moisissure, etc.

Le modèle non démontable ne pourra pas être nettoyé de la même manière, bien sûr. Il faut le placer toutes les semaines dans l’eau bouillante au moins durant 30 minutes. Ce temps, placé dans l’eau bouillante, va permettre de désagréger les petits blocs de résidus.

Attention à ne pas vous brûler en sortant la paille de l’eau !

Il suffit ensuite de rincer la bombilla en la passant sous l’eau froide et en utilisant le goupillon brosse.

Le maté
5 (100%) 1 vote[s]
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *