Comment utiliser le thé vert matcha ?

Rédigé par Aurelien
Comment utiliser le thé vert matcha ?

Le thé en poudre appelé matcha ne cesse de faire parler de lui, tant sur internet que dans les magazines et même à la télévision. Il est vrai que ce thé vert en poudre a tout pour séduire, mais qu’en est il vraiment ? Qu’est ce que le matcha peut m’apporter ? Qu’est ce que je peux faire avec ce thé ? Je vais répondre à toutes ces questions (et certaines autres par la même occasion) dans cet article.

Qu’est ce que le thé vert matcha ?

Le matcha est un thé vert japonais réduit en poudre à travers deux meules en pierre. En fonction de la qualité des meules pour broyer les feuilles en poudre et en fonction de la qualité du thé vert japonais, le thé sera plus ou moins délicieux et riche en bienfaits. Il existe différentes variétés et qualités pour cette poudre. La « normale », la prémium, le top et le moins bien. Chacune de ces variétés a des cotés intéressants pour telle ou telle utilisation. Bien sûr il faut aussi ajouter toute la famille des matcha bio, mais là, chacun voit midi à sa porte. Oui c’est mieux de consommer des produits issus de l’agriculture biologique, mais le prix n’est pas toujours attractif. Se passer de matcha ou consommer un thé non bio ? A chacun de voir…

Cette poudre de thé vert s’infuse (presque) comme un thé classique. La différence est qu’il ne faut pas attendre quelques minutes pour boire la boisson naturelle mais il faut la mériter. Je vous explique un peu plus bas comment vous préparer un bon matcha.

Le matcha est un thé vert japonais réduit en poudre très fine

Quel goût a le matcha ?

De base, le goût du matcha est riche, généreux, un peu gourmand aussi, moelleux. C’est un goût qui va vous procurer une sensation herbale et végétale. Il n’est pourtant pas sucré mais en bouche, c’est comme si…

Par contre, en fonction des variétés, des qualités, les goûts procurés et le plaisir que vous allez prendre à boire votre bol de matcha va changer. Un thé de mauvaise qualité ne va pas être vraiment moelleux ou végétal. D’ailleurs, c’est le moment de préciser que ces thés de moindre qualité sont privilégiés pour les préparations culinaires.

Non pas que les pâtisseries et autres plats ne méritent pas de la qualité, mais le thé est tellement dilué dans le reste de la préparation que ça ne vaut pas le coût (oui le prix) de mettre un matcha prémium bio dans un gâteau alors qu’un « matcha standard » apportera la même satisfaction.

Que faire avec du thé vert matcha ?

Le boire ou cuisiner avec. Tout simplement. Que ce soit une variété « standard » ou un super top premium bio, les deux peuvent être utilisés dans la cuisine et en boisson. Le coût ne sera pas le même, il ne sert peut être pas à grand-chose de mettre tant de grammes de super qualité dans un gâteau alors qu’un autre peut suffire. Par contre pour la boisson, s’il est possible de prendre plaisir avec un thé de base, ce sera tellement meilleur avec un prémium, plus végétal, plus crémeux, plus onctueux (sans oublier la teneur en bienfaits).

Si le matcha est le thé le plus consommé au monde, ce n’est pas sans raison. C’est pour son goût et ses bienfaits.

Quelles sont les propriétés du matcha ?

Cette poudre de thé comporte les mêmes bienfaits que le thé en feuille, mais en plus concentré. Les bienfaits du matcha sont nombreux pour le corps et pour l’esprit. Ainsi on peut retrouver les antioxydants, la théine, les tannins, mais également la chlorophylle. Tout cela apporte beaucoup pour que le corps soit en meilleure santé, profiter de son pH exceptionnel, pour perdre quelques kilos au passage et pour avoir le sourire toute la journée (et en profiter pour améliorer la concentration et la mémoire).

Comment utiliser le matcha ?

En cuisine et en boisson comme nous venons de le voir.

Les recettes de cuisine, gâteaux, pâtisseries, sauces, plats, accompagnements… cette poudre de thé peut s’inclure dans tout, ou presque. Les recettes de cuisines, les recettes de desserts, de sauces et accompagnements se comptent par dizaines (par centaines même). Il ne faut pas hésiter à découvrir les goûts que cette poudre peut apporter. Personnellement, dans la pâtisserie, je trouve que le matcha retire la sucrosité ressentie. Le goût végétal vient diminuer le goût sucré que l’on ressent à chaque bouchée. Quel thé matcha choisir pour la cuisine ? Un dit « culinaire », un à prix correct, mais pas forcément le top prémium. Généralement, en cuisine, il va falloir entre 10 et 20 grammes par plat. Je vous laisse faire le calcul.

En boisson naturelle et saine, cette poudre est délicieuse. Cette boisson se prépare en quelques secondes seulement (tout au plus 3 minutes le temps de faire chauffer l’eau), elle peut se boire chaude ou froide, même glacée, elle peut même se boire avec du lait (les maccha latté). Quelle poudre choisir ? Peut-être éviter le « modèle culinaire » qui risque de ne pas avoir assez de goût végétal et herbal, sans pour autant aller directement au top du top si c’est « juste pour découvrir ». A vous de voir…

Ne reste plus qu’à le préparer à la perfection.

Comment se préparer un bon bol de matcha ?

Je ne vais pas vous expliquer pour la partie culinaire car cela dépend de la recette…

Par contre, pour préparer sa tasse (son bol), vous verrez que c’est toujours la même chose, et toujours aussi simple. Vous pouvez en faire une cérémonie du thé si vous le souhaitez, mais ce n’est guère obligatoire.

La première chose à avoir à l’esprit est qu’il ne faut jamais faire bouillir l’eau ! On ne fait pas trop chauffer l’eau pour le maté, on ne fait pas bouillir l’eau pour le thé, pour la tisane ou les infusions. Il en est de même pour cette poudre de thé vert japonais. L’eau d’infusion pour cette boisson doit avoir une température entre 70°C ET 80°C, pas plus. A cette température vous ne brûlerez pas la poudre et elle va pouvoir s’infuser rapidement dans votre bol.

Pour préparer le matcha il faut vous munir d’accessoires indispensables : un bol à fond plat, du matcha, un fouet et une cuillère adaptée. Tous ces accessoires et la poudre se trouvent dans le kit complet matcha. Pourquoi est ce indispensable ?

Le bol doit avoir un fond plat pour permettre de fouetter l’eau et la poudre afin d’homogénéiser le tout. On l’appelle le chawan.

Le fouet … pour mélanger. Que ce soit vis-à-vis du cérémonial du thé ou non, le fouet en bambou reste le meilleur s’il est de qualité. Vous verrez qu’il existe différentes qualités de fouets en bambou, certains avec 46 brins, avec 64 brins, et le meilleur, le fouet bambou avec 96 brins. Pourquoi est ce si important ? Plus il y a de brins, plus la boisson pourra être mélangée à la perfection en quelques mouvements seulement. On l’appelle le chasen.

La cuillère pour servir la poudre ne peut pas être une cuillère à café, il faut qu’elle soit adaptée afin d’avoir le bon dosage. Il ne faut que 1 gramme de poudre de thé pour se préparer un bol de 20/25cl (bien sûr chacun peut adapter en fonction de ses goûts). 1 gramme de poudre correspond à 1 cuillère plate en bambou. Tout simplement. On l’appelle le chasaku.

Le support à fouet n’est pas indispensable, certes ; Toutefois, il est quand même vivement recommandé pour conserver longtemps son fouet intact, non déformé et non humidifié.

  • Mettre la poudre dans le fond du bol
  • Verser l’eau chaude délicatement
  • Fouetter en M ou en W jusqu’à obtention d’une mousse.
  • Laissez refroidir un minimum avant de boire, pour éviter de vous brûler.
5.0
01
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *