Cure détox et allaitement, est ce une bonne idée ?

Rédigé par Aurelien
cure detox allaitement

Réaliser une cure détox à la suite d’un accouchement et pendant la période d’allaitement peut sembler être une bonne idée pour perdre du poids, mais est ce vraiment une bonne idée ? Est-ce que la cure détox est à privilégier dès à présent ? Est-ce qu’elle va permettre d’atteindre les résultats attendus ? Autant de question que chaque femme qui allaite peut se poser.

Pour quelle raison suivre une cure détox ?

Commençons par la base : à quoi sert de boire détox ? Pour beaucoup cette période est synonyme de perte de poids. C’est vrai, mais ce n’est qu’une conséquence, ce n’est pas le but principal. La personne qui boit des boissons détoxifiantes, que ce soit des thés, des tisanes ou des jus, va finir par perdre quelques kilos (après quelques jours à boire plusieurs tasses). Cependant, boire ces jus et autres boissons, à la base, c’est prévu pour toute autre chose. La cure de détox va permettre au corps d’éliminer beaucoup plus, et d’éliminer une grande partie des toxines accumulées (d’où le nom).

Ces toxines accumulées sont dues à l’alimentation, à la pollution ambiante, au stress ambiant, au manque de sommeil, au manque d’exercice, etc. En se mettant à consommer des boissons naturelles qui favorisent l’élimination des toxines, la femme ou l’homme, va pouvoir redonner au corps un meilleur fonctionnement. Moins de graisses saturées, moins de rétention d’eau, etc. Tout cela va être éliminé par voies naturelles. Voir en détail pourquoi faire une cure détox pour avoir beaucoup plus de renseignements. A tout cela vient s’ajouter la conséquence, la perte de poids. L’éliminations de graisses, d’eau et de toxines, tout cela fait perdre des kilos en trop. Kilos qui peuvent être accumulés à cause de la grossesse d’ailleurs.

Est il bon de faire une cure détox pendant l’allaitement ?

Retrouver son poids d’avant grossesse est pour beaucoup de mamans un vrai objectif. Chacune est libre de faire et penser ce qu’elle veut, aucun jugement n’est à porter la dessus. Pourquoi la maman devrait suivre cette cure ? est-ce bon ? Vouloir perdre du poids et suivre un régime pendant l’allaitement n’est pas forcément une grande idée. Vouloir éliminer les toxines, oui.

En éliminant une bonne partie des toxines, le corps se sent mieux, fonctionne et se repose mieux. Tout cela va participer à redonner le sourire à maman, à la rendre moins stressée et moins fatiguée. Pour Bébé, ce n’est que mieux. Le corps va également en profiter pour améliorer la qualité du lait maternel (pour ce qui est de la quantité, il faut se tourner vers des tisanes galactogènes et non pas détox). Pourquoi cette distinction ? car telle plante est plus efficace pour ceci ou cela mais certainement pas pour « tous les maux ».

Durant l’allaitement, maman a besoin de vitamines, de nutriments et de calories. Il est recommandé de ne pas consommer moins de 1700 calories par jour pour une mère qui allaite. Durant un régime, il faut limiter cet apport calorique. Donc il ne faut pas tout mélanger. Soit on cherche à maigrir, soit on cherche à avoir un organisme qui fonctionne mieux. La cure détox pour se sentir mieux et purifier le corps, oui. La cure pour mincir pendant l’allaitement, non.

 

Boire ces boissons saines pour le corps ne peut faire que du bien (à la condition de ne pas dépasser 1 litre par jour). La mère allaitante va pouvoir profiter de tous les bienfaits des thés, tisanes, fruits, plantes, agrumes, racines. Bébé va en profiter par la même occasion. D’ailleurs, il faut préciser qu’il vaut mieux limiter le thé et autres boissons caféinés pendant la période d’allaitement. Oui il est possible de boire du thé pour une femme qui donne le sein, pendant la grossesse aussi. Oui il est possible de boire du maté, de boire du matcha. MAIS il faut se limiter à 1 grande tasse par jour. Mieux vaut consommer des boissons sans théine ni caféine comme les jus, les tisanes, les rooibos et les infusions.

Pour revenir au problème de poids, de la cure minceur avec la détox.

La maman doit consommer assez pour avoir suffisamment d’énergie pour elle (et pour Bébé), pour la production de lait, pour tout le quotidien. Or suivre un régime minceur va forcément limiter cet apport d’énergie. Ce n’est pas raisonnable. Améliorer son hygiène alimentaire oui. Limiter drastiquement l’apport de bonnes choses, non. Oui il faut limiter les graisses, les fritures, les sauces, les pâtisseries etc. mais pas les vitamines, nutriments des fruits, légumes, poissons, les oméga 3, … (voir avec un spécialiste de la nutrition pour faire un régime pendant l’allaitement).

La détox pour une maman qui allaite ne doit être pensée et faite que pour aider l’organisme à être plus en forme en éliminant les toxines.

Comme on dit : chaque chose en son temps. D’abord retrouver pleine énergie et s’occuper de Bébé. Ensuite viendra le temps d’entamer une lutte contre les petits kilos superflus.

Pourquoi une cure détox fait maigrir ?

(en version courte…)

En éliminant la rétention d’eau, le corps va perdre du poids. En éliminant les toxines par voies naturelles, idem. La perte de poids survient grâce à cette élimination par voies naturelles des graisses, des toxines et autres petites choses, mais pas seulement. Les boissons, thés et tisanes qui sont prévues pour détoxifier le corps ont d’autres vertus, comme d’activer les fonctions diurétiques du corps, comme stimuler le métabolisme (brûler plus de calories et de graisses), d’améliorer la digestion (moins de ballonnement, foie nettoyé, etc.) et aussi, une petite « cerise sur le gâteau ». Ces boissons saines et naturelles agissent telles des coupe-faim et permettent d’éviter les grignotages entre les repas. Mieux voit savourer un délicieux thé, une bonne tisane que se jeter sur le petit gâteau qui pointe le bout de son nez…

Comment faire votre cure détox pendant l’allaitement ?

Vous venez de le voir, il est possible de détoxifier le corps, mais pas de n’importe quelle manière, et encore moins, avec n’importe quels aliments. Il faut vraiment veiller à ne pas trop consommer de théine. Avant de consommer quelques compléments alimentaires, il y a d’autres petites choses à faire et à prendre pour réussir. Pas seulement réussir à retrouver un ventre plat et perdre des kilos, mais à être plus tonique et reprendre le contrôle du poids.

La cure de thé pour une femme allaitante

Le thé vert est le plus efficace pour vous aider au quotidien, grâce à sa haute teneur en antioxydants, en catéchines et en flavonoïdes. Par exemples, le Sencha, le Gunpowder, le Matcha, le Gyokuro… Et pourtant, les autres couleurs ne doivent pas être mis de coté. Les thés noirs, Oolong et Blancs sont très intéressants également. Ils ne comportent qu’un tout petit peu moins d’antioxydant à cause de la préparation de leur feuilles.

Vous pouvez donc boire une tasse de thé de n’importe quelle couleur chaque jour. (Earl Grey, Assam, Ceylan, Darjeeling…)

Les aliments à privilégier pour se détoxifier

Le rééquilibrage de l’organisme passe inévitablement par une reprise en main de l’hygiène alimentaire. Boire du thé, oui, mais pas que…

Dans le domaine de la boisson saine ET sans théine, les tisanes et les rooibos sont des alliés santés indéniables. La plupart du temps, on retrouve les mêmes aliments dans les boissons que dans les plats dits « minceurs », ce n’est pas sans raison. Leurs vertus pour purifier l’organisme, pour apporter les nutriments, les vitamines, les bons glucides, le magnésium, les acides aminés, et tous les bons éléments nutritionnels sont autant utilisés en cuisine, en régime alimentaire, qu’en boisson. Ainsi on retrouve le curcuma, l’ananas, le raisin, le concombre, l’hibiscus, la guarana, le jus de citron, le pissenlit, le bouleau, la spiruline, le gingembre…

Pour leurs actions anti cellulite, le drainage, la vitalité, l’obésité, le nettoyage du foie et des intestins, les soins anti âge aussi… tous ces aliments vont permettre d’être plus tonique et en meilleure santé.

Ces aliments apportent beaucoup de bienfaits, de vitamines, etc. C’est très bien. Par contre, il ne faut pas oublier de varier, afin d’avoir les doses quotidiennes recommandées de toutes ces vitamines, nutriments, etc.

Ne vous contentez pas de boire 1 seule variété de tisane, de thé.
Changez ! Variez les plaisirs, les parfums, les saveurs dans la journée et au fil de la semaine.

Combien boire chaque jour ?

Opter pour le thé, et donc, l’apport en théine, devra être modéré. La théine (cousine de la caféine) est transmise dans le lait maternel. Est-ce que Bébé a besoin de théine ? Pas sûr du tout. Il vaut donc mieux se limiter à 1 ou 2 tasses par jour. Durant la matinée si possible pour éviter de ressentir les effets de la théine en fin de journée et ne pas trouver le sommeil.

Les infusions, rooibos et tisanes ne comportent pas de théine. Ainsi, il est possible d’en profiter un peu plus. Ces boissons déthéinées peuvent se boire à tout moment de la journée, même le soir. En fonction de leurs compositions, elles peuvent permettre de trouver plus facilement le sommeil (voir la composition sur chacune des fiches descriptives). Il faudra tout de même savoir se limiter à 3 ou 4 tasses par jour.

Pour permettre à l’organisme d’absorber le fer des aliments du repas, il convient de boire la tisane, le thé, le rooibos au minimum 30 minutes après la fin du repas.

Cure détox et allaitement, est ce une bonne idée ?
5 (100%) 1 vote[s]
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *